Les meilleures choses à voir et à faire à Tanger, Maroc

Peu de villes portuaires dans le monde ont l’attrait de Tanger, avec son passé littéraire magique, l’enchevêtrement historique des rues de la Kasbah et son étonnante Grande Mosquée. Cette porte de l’Afrique, située à une heure de bateau de l’Europe, ne cesse de fasciner les nombreuses personnes qui la visitent chaque année. Voici notre guide des meilleures choses à voir et à faire dans la ville portuaire la plus appréciée du Maroc.

La Kasbah

Passez la porte Bab Haha et vous voilà dans la Kasbah, avec ses ruelles pavées et ses couches de mystère. Il y a beaucoup à voir, car l’emplacement au sommet de la colline offre une vue imprenable sur l’océan Atlantique et la mer Méditerranée. Mais laissez tomber le guide – il s’agit de tomber sur des surprises dans ce quartier ancien et délabré. Vous risquez de vous perdre, mais cela fait partie du plaisir – continuez à marcher en montant et vous serez sûr de trouver l’une des babs, ou portes, qui mènent hors du labyrinthe. Cherchez le célèbre palais du XVIIe siècle, près de la place du Menchoar, qui est maintenant un musée. Il présente des reliques intrigantes de l’âge de pierre au XXe siècle.

La Grande Mosquée de Tanger

Datant du cinquième siècle de notre ère, alors qu’elle était le site d’un temple romain, cette structure historique est fascinante. Au huitième siècle, son emplacement central semblait convenir à un lieu de prière musulman, et une mosquée a donc été érigée. Après la conquête portugaise à la fin du 15e siècle, elle a été transformée en cathédrale, puis en mosquée. Comme le veut la coutume religieuse au Maroc, le bâtiment n’est pas ouvert aux non-musulmans – mais quelle que soit votre foi, vous pourrez admirer l’élégant minaret et le portail principal finement sculpté. Un lieu incontournable selon Audrey du blog lesbroderiesdaudrey.com

Promenade de la plage

L’essor du tourisme a permis de financer l’assainissement des villes, des sites et des plages du Maroc. Les sables qui bordent Tanger ont particulièrement bien profité de cette évolution, avec leur couleur dorée contre le bleu étincelant de la mer, et constituent une excellente échappatoire à l’agitation de la ville. L’endroit est proche du port animé – Tanger est une plaque tournante africaine majeure pour le trafic maritime en provenance d’Europe – et il ne faut donc pas s’attendre à une tranquillité digne des Maldives. Mais l’animation, des chameaux qui braient aux groupes de jeunes qui paradent, est ce qui fait du bord de mer une expérience si particulière à Tanger.

L’église Saint-André

La plupart des visiteurs – et des habitants – s’accordent à dire que c’est l’un des sites les plus captivants de Tanger. Consacrée en 1905, l’église Saint-André est une fusion spectaculaire de styles architecturaux qui témoigne de l’histoire des religions de la ville. Comme on peut s’y attendre, c’est un point de convergence pour les chrétiens de Tanger. Elle présente également des inscriptions coraniques sur son intérieur mauresque, ainsi que le Notre Père en arabe – et grâce à son emplacement, elle observe la direction de la Mecque. Si vous en avez l’occasion, promenez-vous dans l’atmosphère du cimetière, où vous pourrez vous recueillir sur les tombes des soldats morts au combat en Afrique du Nord pendant la Seconde Guerre mondiale.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *